1 819 775-2760
  • English
  • Français

Train-G

Train Élevé Super Léger à Haute Vitesse (TESLaHV)

 

Aperçu

GPEKS développe des projets de Train Élevé Super Léger à Haute Vitesse à Gatineau (Canada), et dans le monde entier. Le nom du projet ferroviaire de Gatineau est Train-G. Ce système ferroviaire urbain reliera dans un premier temps la partie occidentale de la ville de Gatineau (Aylmer) à la zone centrale (Hull), puis à la capitale canadienne, Ottawa. Grâce aux économies réalisées avec cette technologie comparativement au train léger traditionnel (tramway), pour les mêmes dépenses que le tramway Aylmer-Ottawa, nous étendrons le réseau du Train-G au reste de Gatineau et jusqu’au nord (réseau urbain). Nous sommes également en train de travailler sur l’expansion du système ferroviaire urbain Gatineau/Ottawa avec les lignes intercités (à grande vitesse 500 km/h), pour relier Gatineau à Montréal (en 30 min) et Gatineau à Toronto (en 55 min). Les lignes connecteront, par la suite, Toronto à Détroit et Montréal à New-York via Boston.

 

Avantages du projet Train-G pour les résidents et l’administration public

  1. Coût de Construction : Ce type de technologie offre les coûts de construction les plus bas (50%) comparativement à tout autre système ferroviaire. Il en résulte la tarification la plus basse possible pour les voyageurs, et des frais beaucoup plus bas pour les gouvernements et les exploitants qui pourront faire profiter les voyageurs de tickets et d’abonnements mensuels à bas prix.
  2. Coûts de maintenance : Le Train-G présente les coûts de fonctionnement les plus bas de tous les systèmes de transport terrestres (ou aériens). Grâce à une performance énergétique beaucoup plus élevée que tous les autres systèmes ferroviaires de tram/train léger, les coûts énergétiques de fonctionnement sont minimes. Pas besoin de déneiger ou d’enlever la glace des rails en hiver. Pas besoin d’utiliser d’herbicides pour empêcher la croissance des végétaux sur les rails, pas besoin de s’inquiéter des variations de température concernant les rails. Pas de besoin de payer pour des systèmes de contrôle des barrières aux croisements… Pas besoin d’enlever les débris qui ont tendance à s’accumuler dans les rails de tramway traditionnel ou coincés dans les voies communes… Des économies peuvent également être réalisées car la structure ferroviaire élevée peut incorporer une infrastructure de lignes électriques, de télécommunication et de fibre optique. Pas besoin d’orner et d’élaguer les différentes lignes de courant/de service public avec des arbres. La conception du système économise également l’espace normalement nécessaire pour la mise en place d’un train ordinaire, surtout le long du Blvd Lucerne et des espaces verts adjacents.
  3. Vitesse : réduit le temps pour atteindre Hull (5 minutes de Marina et de Portage pour une liaison express, un peu plus avec un service local) et Ottawa grâce à un train qui peut voyager à une vitesse deux fois plus élevée, comparée aux options de bus ou ferroviaires traditionnelles (vitesse maximale possible de 150 km/h). Réduit les embouteillages sur les routes de Gatineau, en diminuant le plus possible le nombre de voitures sur les routes, surtout dans la zone de Aylmer à Hull, sur Island Park Drive et sur les ponts des Chaudières et du Portage.
  4. Sécurité : Les trains élevés ne peuvent pas entrer en collision avec d’autres véhicules car ils ne partagent aucune voie ou ne croisent aucune route. Ils ne peuvent pas dérailler.
  5. Confort : Les voyageurs peuvent profiter d’un trajet encore plus agréable qu’un bus ou toute autre balade en train car le système est silencieux, exempt de voies ferrées traditionnelles émettant des claquements (« clic-clac »).
  6. Respectueux du voisinage : La construction de ce type de train entraine un minimum de perturbations du trafic routier, un minimum d’expropriations, et son fonctionnement possède le système le plus silencieux à l’heure actuelle. Pas de sirène agaçante pour avertir les piétons ou les voitures de ne pas traverser les voies. Notre solution a été conçue pour avoir l’impact visuel le plus faible sur l’environnement avoisinant avec une empreinte minimale, avec notamment des efforts significatifs sur l’aspect esthétique et l’intégration dans le paysage. Les structures de soutènement seront peintes pour être en harmonie avec la nature (peinture imitation vert lierre) ou présenteront des réalisations artistiques. Au lieu des structures de soutien des passerelles rectangulaires du SKyWay actuel, des arches élégantes chevauchant les chaussées d’une route à l’autre seront utilisées dans les espaces publics pour apporter un aspect futuriste, agréable à regarder.
  7. Espace : La conception de la passerelle permet d’économiser deux voies sur les routes, ce qui constitue un enjeu majeur dans certaines zones du centre-ville ou avant l’Université.
  8. Véhicules : Comparé à un train terrestre traditionnel, le SkyWay n’utilise pas et ne bloque pas de voies existantes, apportant la solution la plus fluide pour les voitures, les camions et les autres véhicules. Ceci entrainera un nombre plus faible de routes embouteillées.
  9. Durée de Construction : la solution de développement la plus rapide (la moitié de la durée des tramways traditionnels)
  10. Solution la plus écologique : Ce type de train est le train le plus respectueux de l’environnement présent sur la planète, à la fois d’un point de vue développement et fonctionnement. Sa construction ne nécessite pas la démolition de routes et des excavations importantes, le déversement de quantités considérables de béton sur le sol, l’utilisation importante de rails en acier, de quantités massives de pierre et de matériaux pour le lestage des rails, de fondations, de wagons lourds…Il n’existe rien de vraiment léger dans l’appellation traditionnelle « Train Léger ». Environ 90 % de la charge des passerelles ferroviaires conventionnelles constitue son propre poids contrairement aux 10 % de notre passerelle SkyWay, grâce à une utilisation réduite en matériaux de construction. Les trains SkyWay utilisent des wagons aérodynamiques, à faible résistance, qui sont fabriqués à l’aide de matériaux résistants, légers et modernes, et nécessitent une infime partie de l’énergie nécessaire pour déplacer les trains traditionnels.
  11. Développement économique : Il permettra un développement économique durable de Gatineau avec un investissement d’une valeur de 1 milliard de dollars dans l’économie locale.
  12. Complémentarité avec le réseau de bus STO : Grâce aux économies réalisées dans la construction, le fonctionnement et la maintenance du SkyWay, STO pourra se permettre d’améliorer son réseau, d’ajouter des lignes là où c’est nécessaire, d’offrir plus d’abris-bus et plus confortables, de rendre électrique sa flotte de bus plus rapidement.
  13.  Opportunité touristique : les gens voudront venir dans la région pour expérimenter ce système ferroviaire novateur et excitant, et profiter de balades somptueuses le long de rivières, de promenades, et de vues exceptionnelles sur la ville à partir d’un emplacement plus élevé.
  14. Opportunités d’investissement : Nous offrirons aux investisseurs immobiliers locaux et aux résidents ayant la vue sur les voies ferroviaires la possibilité de tirer profit du projet, à travers des parts du projet à haut rendement offrant un retour sur investissement élevé.
  15. Leadership : Ce projet apportera un leadership environnemental et technologique au Québec, au Canada, à l’Amérique du Nord et inspirera le reste du monde.

Pour plus d'information:

Une carte des lignes pour les Phases I à III proposées est disponible ci-dessous

En travaillant en collabortion avec son réseau d’investisseurs public et privé, GPEKS est capable fr fournir 100 % des fonds nécessaires pour les phases initiales I et II de ce projet.

Cette technologie ferroviaire repose sur l’expérience et les réalisations de l’humanité toute entière, concernant la construction des routes et la création de moyens de transport. En s’inspirant de l’excellence qui a été créée avant nous et en apprenant des erreurs des autres, SkyWay a créé, ce que nous pensons être, le transport le plus sûr, le plus rentable et le plus fiable de tous les systèmes qui existent à ce jour.

Cette vidéo expose les caractéristiques d’un train SkyWay Urban et explique quelques avantages. GPEKS travaille sur une vidéo en réalité virtuelle améliorée avec localisation 3D (version avant-projet 0.9 disponible ici - Prochaine version bilingue prévue pour décembre 2020) qui illustrera plus en détails le projet GPEKS, concernant les lignes proposées entre Gatineau et Ottawa..

Détails du Projet Train-G

Le positionnement final de la ligne et des stations sera décidé suite à des consultations approfondies avec la population, les municipalités et divers actionnaires (UQO, STO, investisseurs, etc.). Une étude de préfaisabilité a été lancée et sera suivie en 2019 d’une étude de faisabilité plus détaillée. Notre stratégie est de travailler en partenariat avec des équipes académiques comme le Willis College (disciplines variées), l’Ottawa University MBA (planification des affaires), le CEGEP (Modélisation 3D, conception Graphique), l’UQO (Faisabilité) et l’University Carleton (Ingénierie). L’étude de faisabilité détaillée présentera la construction d’un segment de ligne court afin d’obtenir la certification de Transport Canada.

GPEKS s’assurera que le tracé final de la ligne et des arrêts sera situé dans des lieux stratégiques d’un point de vue logistique, avec une communication facile avec les autres réseaux de transport, du STO, et ceux d’OC Transpo et de l’O-Train (Ottawa). La troisième station de la phase I sera à proximité du campus de l’University of Quebec - UQO (derrière).

Il existe plusieurs raisons stratégiques et économiques pour le tracé proposé (simplification, coûts, vue sur la rivière, interférences minimes avec la circulation locale…).

Notre objectif est d’intégrer visuellement la ligne de train élevée avec deux allées de mur de végétation (comme des cèdres) de chaque côté des voies (lorsque la voie ne contourne pas de parcs publics), afin de cacher la partie inférieure. Le train sera agrémenté de photos de la vie sauvage canadienne composées d’animaux, d’arbres, et de forêts. Certaines façades du train (ou fenêtres) seront recouvertes de panneaux numériques qui peuvent être utilisées pour diffuser des vidéos promotionnelles de la région par exemple. Nous prévoyons de recouvrir les murs et le toit du train avec du Photovoltaïque Intégré au Bâtiment, à énergie Solaire à couche mince (CIGS) de chez Hanergy, et d’installer les toutes dernières générations de batteries, comme les batteries imprimées utilisant les nanotechnologies et le graphène. Le dernier aspect technologique majeur est l’utilisation possible de l’Hydrogène pour alimenter les trains intercités sans devoir les connecter au réseau électrique.

Les résidents vivant à proximité de la ligne auront le privilège de se voir offrir des parts dans le projet, avec un rendement estimé de 15 % par an.

Phases de Développement

Project Train-G (Gatineau, Ottawa, Pontiac)

      Network
Phase 0 Années 1-3

Étude de faisabilité sur une ligne de 800m avec des tests de véhicule pilote du type UNIBUS U4-220-T3

 (Urbain), Financement, Autorisation, Approvisionnement, Ingénierie

0.8 km

Phase I

Année 4 Ligne 1 : Relie Aylmer (Marina) à Vieux Hull (Place du Portage), avec 3 « super stations », une à chaque fin de ligne, et une à l'UQO + 15 km
Phase II Année 5 Relie la station UQO à la station Ottawa O-Train Bayview - Intersection des lignes 1 (Confederation) et 2 (Trillium). Voir la carte O-train ici. + 3 km
Phase III Année 6 Ligne 2 : Relie la station UQO à la partie nord de Hull (Plateau) avec un nouveau réseau à Plateau (Alumetières) + 25 km
Phase IV Année 7 Ajouter des stations aux Lignes 1 et 2 comme suggéré, ajouter des Lignes Nord-Sud pour relier les lignes 1 et 2, et pouvoir aller jusqu’à Chelsea/Wakefield + 30 km
Phase V Année 8 Extension jusqu’à l’Aéroport de Gatineau + 30 km

Deployment across Québec, Ontario and International

    Réseau
Années 5-10 Développement à travers le Québec, l’Ontario et à l’International 600 km

International Deployment

    Network
Year 10-15 North American Expansion: Connect Toronto to Detroit and Montreal to New-York, . + 1,600 lm
Years 15-17 International Expansion: Connect Sao-Paulo to Buenos Aires, Singapore to Bangkok, Cape Town to Pretoria.. + 5,000 km
     

Comparison of features of the three main types of SkyWay trains

  Speed Capacity Maximum
Gradient
Urban Speed: up to 150 km/h 25,000 passengers/hour 45%
Intercity High-speed: up to 500 km/h >500,000 Passengers/day 20%
Cargo Speed: up to 150 km/h (suspended) or 500 km/h (mounted) >200 million tons/year 60%

Comparaisons of SkyWay vs other trains

Cost Comparison with other types of transport

Safety

Eco-friendliness

Comparison with magnetic LTR and Tramways

Comparison with magnetic levitation train

More detail on SkyWay technologies

Link to Q&A Document

 

Projet alternatif train leger Gatineau par GPEKS (Version 0.9)